vendredi 16 février 2007

Second Life: Y'a pas d'age

Rencontre hier soir au WildstyI3 avec une avatar qui me dit avoir 52 ans et qui d'entrée de jeu, veut absolument savoir mon âge. Elle me dit qu'elle se sent déconnectée, entourée de tous ces trentenaires ! Je lui donne mon âge sur le jeu (un peu plus d'un mois) mais pas dans la vie réelle. Elle insiste. La discussion dure un bon quart d'heure mais je ne cède pas. Je lui dis qu'ici on est dans un grand bal masqué et que je ne veux pas retirer mon masque. Elle me supplie, essaye de me culpabiliser (tu ne me fais pas confiance! ) mais je ne cède pas. Elle m'avoue être une grand-mère! Je lui dis que je m'en fiche! Nous nous quittons en bons termes, mais je garde mon âge et mon identité réels pour la vie réelle...
Pourquoi vouloir absolument connaître mon âge ? mon hypothèse : Pour cette "grand-mère", si jeune d'esprit, il fallait pouvoir discuter avec un avatar du même âge, au cas où... nous finirions par nous rencontrer dans la vie réelle. Je dirai même plus, je devenais un avatar intéressant si j’avais à peu près son âge. Si elle cherchait un homme pour la vie réelle, je peux comprendre. Mais je trouve cela dommage et restrictif dans un univers qui offre autant de liberté que Second Life.
En ce qui me concerne , je me fiche de l'âge réel des avatars, de même que leur situation sociale dans la vie réelle. Je ne vois pas l'intérêt de faire tomber le masque. Et même si je rencontre un jour des avatars dans la vie réelle, peu m'importe de découvrir que leur âge, leur sexe, leur identité réelle n'a rien à voir avec leur identité dans le virtuel. Cela fait partie du jeu. Je changerai peut-être d'avis un jour, mais c'est ce que je pense aujourd'hui.
Très clairement, chez moi, il y a une nette séparation entre ces deux vies. Elles s'enrichissent l'une l'autre, mais mes identités ne sont pas exactement les mêmes. Mon avatar c'est mon avatar et moi c'est moi!
Des sondages qui ont été faits sur l'âge moyen des résidents. Autour de la trentaine. Cela m’a étonné. J’aurai pensé que c’était plus jeune. Mais si l’on y réfléchit bien, cela n’a rien d’étonnant. Des choix de vie ont déjà été faits, (même si rien n’est définitif), des enfants arrivent ou viennent d’arriver. On est déjà dans une « routine », des habitudes etc…on a moins d’amis que pendant nos vingt ans. Second Life permet de revivre une forme d’adolescence : découverte de nouveaux lieux, de nouvelles personnes et même d’une nouvelle culture. C’est un vrai « booster » de vie. Même si j'aime ma vie réelle, Second Life me permet de vivre à travers mon avatar des choses que je ne pourrai pas vivre autrement. Je serai jeune (d'esprit) toute ma vie! Je le remercie!

2 commentaires:

Malaurie Iwish a dit…

J'ai été interpellée par ton témoignage sur l'age réel.
c'est une question récurrente ds les discussions entre avatars.Et qui n'améne à rien puisque la plupart du temps on est toujours le trop vieux ou le trop jeune de l'autre.

Myster Welles a dit…

Bonjour Malaurie!
Merci pour ton commentaire que j'ai trouvé très juste.
Je pense que d'une manière plus générale, il sera de plus en plus difficile de garder son anonymat, et je le regrette... J'ai appris par exemple que certaines entreprises freinent leurs investissements dans les mondes virtuels car elles ne peuvent pas "cibler" leurs clients!
Profitons de notre liberté tant qu'elle est là!
bonne continuation sur SL,
Myster