jeudi 22 février 2007

Second Life: Tu es plus belle que Jennifer Lopez


Je retrouve Sheena, une hollandaise que je ne connais pas très bien mais qui a joué un rôle important dans ma vie d'avatar. C'est la première avatar(e) avec laquelle j'ai dansé à MENORCA. C'est aussi la première qui m'a montré qu'on pouvait avoir un moment de tendresse qui ne prête pas à conséquence. Très clairement, elle est pour moi une sorte d'initiatrice. C'est pour cette raison que je l'appelle: The First.
Elle m'avait emmené, il y a quelques jours pour la première fois à The Rainforest et à The Lost Garden of Apollo . Nous nous étions allongés sur un tapis pour discuter; c'était vraiment un beau moment. Puis je l'ai perdue de vue. Pendant un temps j'ai cru qu'elle m'avait déconnecté de sa liste d'amis. Je ne la voyais plus. Je me suis fait une parano. Comme je lui avais posé des questions sur la sexualité dans SL, j'ai cru qu'elle m'avait pris pour obsédé et qu'elle m'avait "exclu” . Je m'en voulais de ce malentendu et j'étais un peu triste d'avoir été exclu de sa vie si rapidement.
La raison de sa disparition de ma liste d'amis est simple: j'avais tout simplement oublié d'utiliser l'ascenseur de ma fenêtre "amis" et d'aller un peu plus bas, là où était le nom de Sheena. Ouf! Fin de ma parano !
Nous nous sommes retrouvés au Red Rubies, qu'elle fréquente et dont elle est membre.
Sheena est une fille romantique, gentille et cool.

Très vite, nous dansons un slow
Moi: J'ai envie de t'embrasser mais je n'ai pas le "script"...
ELLE: lol
J'aime beaucoup voir s'inscrire ce "lol" (lot of laugh) surtout venant de quelqu'un qui ne m'a jamais vu.
C'est une des qualités que j'apprécie chez Sheena... elle rit à mes blagues.
A un moment, elle fait allusion à Jennifer Lopez...

Moi: Mais... tu es Jennifer Lopez!!!!!!??????
Elle: J'aimerais bien l'être...
Moi: Mais pourquoi ? Tu es beaucoup plus belle!

Cela n'était pas une blague et d'ailleurs, elle ne l'a pas pris comme ça.
Elle m'a remercié. Je crois que ça l'a touchée. Sur Second Life, si vous faites un compliment à une quasi- inconnue, vous ne serez pas suspecté automatiquement d’avoir des arrières pensés plus ou moins glauques. On se sent plus en sécurité. Et au cas où il y aurait un malaise, n'importe qui peut se téléporter dans la seconde même…
Il y a une spontanéité et une gratuité qui est libératrice. Personne ne s'en prive.
On se fait souvent des compliments: sur l'intelligence, sur la beauté virtuelle des autres, sur leurs vêtements, leurs cheveux ( décidemment c'est toujours un véritable traumatisme chez moi cette perte de cheveux…) sur les lieux que les autres connaissent, sur les objets qu'ils créent. C'est une sorte de pommade psychique sur nos coeurs et nous nous l'appliquons réciproquement sans même nous en rendre compte.

Pourquoi est-ce si plaisant, un compliment virtuel?
Parce que mon avatar, c’est moi. Et si les autres avatars l’aiment, ils m’aiment!
Quand Isolde m'a dit qu'elle aimait mes cheveux et que j'étais "cute", cela m'a fait plus que plaisir! Même si elle ne pouvait voir ni le corps ni le visage, ni les "cheveux" que j’ai dans la "première"réalité!
Et puis j'ai tendance à penser que cette Beauté existe bel et bien en nous fondamentalement, et il est toujours plaisant que d’autres la voient , s’en rappellent et la mettent en évidence. Alors, nous nous sentons exister.
Second Life est par bien des aspects, réparateur et libérateur. Grâce à cette expérience, nous réalisons, qu'au fond, il y a toujours de la beauté en nous... il suffit que les autres la voient...
Merci à tous ceux et celles qui l'ont déjà vue...

Consultez les derniers messages...

2 commentaires:

Isolde a dit…

You're too sensitive for this world, Myster.

Myster Welles a dit…

Lol!
I will ask my shrink to give me the money back!
thanks for your words.
sincerly,
Myster