vendredi 9 février 2007

Second Life: Rencontre Simple et cool



Je me branche vers minuit après une longue journée de travail. Dans l'espace francophone, je vois au loin une jeune femme toute seule. Je m'approche. Elle s'appelle Rya . Elle me dit que je l'ai rencontrée une fois. Heureusement je me souviens. Je l'avais amenée à Barcelona. J'aime bien son look, ses manches extra-longues et bizarres. Je lui demande si je peux la prendre en photo. Pas de problème. On a moins de pudeur sur SL.
Au bout de quelques minutes, je la laisse, elle a besoin de construire.
Moment de calme, de grace avec elle. c'est doux, simple et sans intention de part et d'autre. ça fait du bien.



On se retrouve quelques jours plus tard. Je ne l'ai pas reconnue au premier abord. Cette fois-ci, c'est elle qui m'emmène dans un café. Il n'y a personne, mais c'est cool et très agréable.
Dans la RL ce genre de choses aurait été impossible. C'est une des magies de SL. On peut prendre un verre avec une avatar que l'on connait à peine, sans lui faire peur et sans qu'elle ne vous fasse peur non plus...




Consultez les derniers messages...

2 commentaires:

Rya Yoshikawa a dit…

Salut "Monsieur Welles"… ;p
Merci pour ces quelques lignes sur ce blog… Il est très intéressant de constater que des "résidents" emploies SL comme une sorte de d'analyse et de confrontation sur la nature humaine. En effet, de fait le virtuel s'affranchit des barrières que l'on s'imposent ou que l'on nous force à respecter dans la société d'aujourd'hui. L'être humain via ce genre de média peut laisser libre cours à son imagination, ses envies, ses craintes, sa philosophie etc… A chacune et chacun d'agir selon ses propres dispositions du moment. Pour certains se sera une simple continuité de leurs "first Life" (petit commerce pour arrondir ses fins de mois par exemple, moyen de communication et de rencontres ou bien découvrir par ce biais d'autres cultures… etc…), d'autres, au contraire, se créent réellement une "second life" qui n'a rien à voir avec leur vie une fois l'ordi éteint (rôle-play à fond). C'est très intéressant ce genre de vision car c'est là que l'on peut vraiment constater les limites de chacun. Je suis certaine qu'inconsciemment, même les rôle-players les plus actifs, ne font pas des choses qui va à l'encontre de leur personnalité profonde. On ose aller au delà de nos "limites", mais on s'en éloigne guère… Je parle d'actes là, c'est sur que celui qui se prend pour Obiwan Kenobi sur SL a de fait un AV assez éloigné de lui même…
Enfin, tout ça pour dire que j'apprécie ce petit travail que tu fournis sur cet espace. Je serais ravie de continuer à discuter avec toi sur les méandres de la psychologie humaine (… lol… héhéhé…et ouaiiis… c'est pas trop fort… non non non…) car partageant assez tes réflexions, ils se trouvent aussi malgré tout, quelques points de divergence sur nos petites expériences persos (et heureusement d'ailleurs, sinon on aurait rien à se dire… J). Je te présenterais aussi une personne qui est sur SL depuis quelques mois et du fait de ces activités sur SL, voit et entends de tout, et peut également participer à combler quelques vides sur certaines interrogations ou incertitudes…
Cette invitation vaut bien sûr pour tout le monde. Je vous souhaite bon vent et à bientôt sur Second Life (c'est vrai que ce petit bistro est sympa ;p).

Myster Welles a dit…

Merci Rya pour ton commentaire qui me touche beaucoup.Je suis évidemment prêt à reprendre la discussion avec toi et à partager ton expérience et tes reflexions qui sont nécessairement différentes des miennes. C'est comme cela que l'on peut s'enrichir non?
Par ailleurs, je suis rencontrerai avec plaisir la personne dont tu me parles ( je crois deviner de qui il s'agit) pour "combler" certaines lacunes ou enrichir ma vision de cet Univers.
merci encore, à très bientôt, j'en suis sûr,
Myster