dimanche 16 septembre 2007

Second Life: Ma "voix virtuelle"'


Quand je me suis mis online ce soir-là, je n’avais qu’un seul objectif : essayer le chat vocal. Cela me faisait fantasmer depuis un moment. Et je voulais voir ce que cela faisait.

Comme il y a longtemps que je n’ai pas "parlé" anglais, j’ai décidé d’aller dans un endroit bien français pour ma première expérience. J'arrive donc à la Coopération française, endroit où l'on est à peu près certain de rencontrer des Français.
Mauvaise idée. Je me suis fait immédiatement abordé par des noobs. qui m’ont assailli de questions "par écrit".

Le premier était chauve et ne parvenait pas à se mettre le moindre cheveu sur la tête. Je ne peux pas lui en vouloir. J'ai moi-même eu de graves problèmes de cheveux sur SL. Dès qu'il m'a vu, il m'a tout de suite dit : Comment on fait pour faire pousser des cheveux ?

Pendant une bonne demi-heure je n'ai donc pas prononcé un seul mot. Alors que j'essayais vainement de l'aider, je laissais mon esprit vagabonder. Une légère paranoïa virtuelle pointa le bout de son nez. Comment savait-il que "les cheveux" était un sujet sensible chez moi ? Qui lui avait dit ? Etait-ce un pur hasard ?
L'espace d'un instant j’ai imaginé que j'étais dans une mise en scène orchestrée par les Linden. Et si ce noob était payé par eux ou par une entreprise quelconque pour animer ma vie sur Second Life ? Pour devenir ami avec moi ? Pour me faire visiter les meilleurs endroits de SL ? Me faire rencontrer ses amis (faux également) ? Et rendre ma vie virtuelle tellement belle et intéressante que je n'aurais pas d'autre choix que de la poursuivre et... consommer sans cesse ?
(Dans une autre version, plus futuriste : le noob en question est un robot très perfectionné, programmé pour "donner de l'amour" aux résidents et les inciter à rester dans ce monde...) Cool non ?

Je ne croyais pas un instant à ces scénarios, même s'ils pourraient arriver dans un avenir proche. C'était un pur exercice d’imagination, légèrement parano, inspiré par les possibilités offertes par le virtuel. Un univers propice à la dissimulation d'un côté et donc à l'imagination de l'autre. Le fait de ne pas savoir "qui est derrière l'avatar" est un réservoir à fantasmes. Fantasmes érotiques ou paranoïaques, selon l'humeur. Tant que la Real Life n'affleure pas, on peut tout imaginer. Et se faire plusieurs films de science-fiction par jour. C'est aussi ce que j'aime sur Second Life. Mais c'est ce qui peut faire peur à certains.

J'avais toujours une envie pressante de parler.
Tout en expliquant la méthode pour avoir des cheveux à ce jeune noob énervé par l'impossibilité d'avoir une belle chevelure, j'essayais de m'approcher avec ma caméra des avatars au petit point blanc au-dessus de la tête. C’est comme cela que l'on reconnaît ceux qui peuvent parler. Au même moment, un autre noob s'est approché de moi et il m'a évidemment adressé la parole par écrit.

Le Noob 2 : Comment on trouve des animations pour les Sims ?
Comme je commençais à m'impatienter, j’ai failli lui dire : Les Sims, le jeu ? Et lui faire croire que j'étais un noob moi aussi... mais je me suis retenu. Les débuts sont assez difficiles sur SL pour ne pas décourager encore plus les nouveaux.
Ces avatars n’étaient pas méchants, ils étaient assez perdus et très désireux de comprendre. En quelque sorte, moi au début. En bon résident que j'essaye d'être (quand je suis en forme), je les ai aidés comme j’ai pu. Une fois accomplie ma bonne action secondlifienne je me suis éloigné.

Parler. Parler. Parler. Quand ?

Plus loin, j’ai repéré une avatar avec un point blanc sur la tête. Et j’ai osé prononcer mon premier mot. Etait-ce un hasard ? Une coïncidence ? Quand je repense à ce premier mot, je me dis qu'il ne pouvait en être autrement. C’est simple, j’ai appelé l’avatar par son prénom. Elle s’appelait : "Virtuel"

Moi : Virtuel ?

Elle m’a répondu par écrit : Oui.

Moi : Tu as la voix ?

Elle : (toujours par écrit) Oui.

Moi : Mais tu ne l’utilises pas ?

Elle : Pas pour le moment…

Moi : Ok. Merci.

Fin de ma première conversation orale sur SL. Un peu décevante certes. Et assez déséquilibrée : j'étais tout seul à parler vraiment.
De plus, pendant cette conversation mémorable, je captais des bouts de conversation d’un autre avatar pas très loin de moi et qui discutait avec sa copine. La voix de cet avatar était véritablement la première voix que j'ai entendue sur Second Life. Cela a été une énorme déception. Non pas d'entendre une voix humaine qui est un outil extraordinaire. Mais de percevoir que la personnalité de l'avatar commençait à disparaître au profit de la personnalité réelle. Tout le CV ou presque de ce type était inscrit dans sa voix. Son origine sociale, la région d'où il vient, son histoire personnelle. J'en savais tout à coup beaucoup trop sur cet avatar qui venait de perdre son masque et qui ne me faisait plus "rêver".

La barrière entre la RL et SL venait de s’effondrer un petit peu plus.
La présence de quelque chose de terriblement familier, la vie réelle, venait de faire son incursion dans un univers onirique et lui retirait instantanément sa poésie et sa magie surréaliste.

J’ai voulu aller ailleurs. Un truc romantique qui m’est tombé sous le clic. Je vois une avatar, avec un point blanc. Elle s'appelait MJ. Je l'aborde par écrit. Mon expérience récente m’avait sans doute appris à avoir plus de retenue. Elle me répond aussi par écrit.

Moi :Hy ! Tu as la voix ?

Elle : Oui.

Moi : Mais tu ne l’utilises pas ?

Elle : Quelques fois, pas tout le temps.

Moi : Ok, j’ai compris. Tu l’utilises dans un 2ème temps, quand tu connais bien les avatars...

Elle : Voilà…

Décidément, ce n'est pas ce soir que j'allais tester le chat vocal.

Elle : Tu as un rendez-vous ?

Moi : Non. Et toi ?

Elle : Non plus…

Puis elle rajoute :

Elle : Peut-être que tu n’es pas intéressant…euh…intéressé…

On a ri de ce lapsus. Elle voulait dire : "Tu cherches quelqu’un avec qui parler vocalement, moi je ne l’utilise pas, peut-être veux-tu partir…"

Moi : Je ne peux pas exclure ceux qui ne parlent pas…

Elle n'a pas voulu que je prenne des photos d'elle. Donc pas de photo.

Elle avait envie de danser. Cela faisait un temps fou que je ne l’avais pas fait. Je me suis dit : après tout, une petite danse, ça peut pas faire de mal.

Moi : Un tango ?

Elle : Je suis toujours prête pour un tango. ..

Ça y est, je danse un tango avec une inconnue.

Elle : Je peux te poser une seule question sur ta RL ?

Elle avait lu très attentivement mon profil où je disais que ma RL était private.

Moi : Ok

Elle : Quel âge as-tu ?

Il y avait longtemps qu’on m’avait pas fait le coup de l’âge. J’ai donné mes réponses habituelles : je suis née le 9 janvier 2007 j’ai donc environ 7 mois.
Elle a vraiment insisté. Elle me disait que c’était pour « s’ajuster ». Pour elle, il était totalement incompréhensible que je reste si mystérieux. Mais pour moi, "jouer", imaginer, pouvoir "être un autre" sans aucune référence à la real life est une vraie liberté.
Jusqu’à quand ?
Sommes nous entrés dans l'air de la transparence ? L'apparition de la voix, progrès technique indéniable est-elle un pas de plus vers la disparition de l'anonymat réclamé par certains ?

Aujourd'hui, certaines escorts "girls "qui étaient des hommes dans la real life commencent à perdre leur boulot. Si l'on pousse la logique, on peut facilement imaginer qu'il n'y aura plus du tout de jeu de rôle sur SL. Est-ce que notre avatar ne sera autorisé à ne ressembler physiquement qu’au personnage que nous jouons dans la vie réelle ? Sous peine d'amende ? Une sorte de calque de notre personnage réel ? Les hommes devront être uniquement des hommes, les femmes des femmes, les vieux des vieux ? Je pense avec tristesse aux personnes qui n'aiment pas leur physique. Ils devront se le coltiner aussi dans le virtuel. Plus aucune "dissimulation" ne sera tolérée et sera vue comme un "mensonge". Le virtuel ne sera qu'une réplique du monde réel.

Continuons ce scénario. Le virtuel fera sans doute moins peur à ceux qui en ont peur aujourd'hui. Il drainera de nouveaux adhérents. La plupart des villes réelles seront reproduites en3D. Et servira surtout à suppléer le réel. L'on pourra savoir ce qui se vend dans telle boutique à New York. Se balader dans des quartiers réels de villes qui nous font rêver. On économisera ainsi le voyage. Pourquoi pas ? Mais à côté de ce monde réel recréé est-ce que pourra subsister ce monde onirique, sorti de l'imagination de créateurs utopiques, un monde qui ne "sert" à rien, si ce n'est nous faire réellement voyager dans l'imaginaire et créer de nouveaux horizons en nous ?

La voix permettra de communiquer de manière plus fluide. C'est une évidence. Et j'aurais du mal à m'opposer à ce progrès. Mais je suis aussi pour le "morphing de la voix" ( pas encore vraiment au point paraît-il) et pour la possibilité de s'associer la voix que l'on désire et donc de continuer à vivre "sa personnalité virtuelle", indépendamment de sa personnalité réelle. Contrairement aux apparences, elles ne sont pas semblables.

Je suis aussi pour que Second Life reste un lieu où l'imaginaire et le jeu continuent de s'exprimer. Il me semble nécessaire de continuer de "s'inventer" dans ce monde. Être un "autre moi". Véritable expérience intérieure qui permet d'enrichir notre personnalité.

À un moment de la soirée, MJ a voulu que nous passions au chat vocal. Elle voulait sans doute en savoir plus sur mon âge, et sur "moi" dans la vie réelle. Malgré cela, je n’ai pas hésité.

Moi : Tu m’entends ?
Elle : Oui, je t’entends. Pas assez fort.

On règle un peu nos trucs.

Elle : Alors quel âge as-tu ?
Moi : Tu dois le sentir à ma voix…

C'est vrai que l'expérience de parler à une inconnue à l'autre bout du monde a quelque chose de surprenant et de terriblement intime.
J’ai tout de suite aimé sa voix. La voix d’une femme mûre, intelligente, et à qui on ne la fait pas. Toute une partie de sa RL me sautait au visage. Très vite j'ai pu lui dire des choses sur "elle" dans le réel. En quelques mots échangés, sa voix disait qu’elle avait de l’expérience, qu’elle cherchait l’amour, qu’elle avait souffert et qu’elle était généreuse…

MJ : Je suis un livre ouvert ! C’est terrible !

Peut-être était-ce qu'elle souhaitait. Une rencontre "réelle" dans un lieu virtuel. C'est légitime, même si ce n'est pas ce que moi je cherche sur SL.

Je garde un souvenir ému de cette soirée. De ces premiers mots échangés. De cette nouvelle expérience. Mais j'ai compris que le SL que j'ai connu va disparaître.

Serons-nous assez intelligents pour que SL reste un lieu de liberté ou chaque avatar pourra choisir son mode de communication, son physique, sa "vie” ?
Réussirons-nous à faire cohabiter le monde de l'imaginaire, et de la poésie avec un monde réaliste, pragmatique, et informatif ?

Il est dit, dans la Kabbale que le monde est d'essence poétique. Nous nous en sommes souvent éloignés.
Retenons la leçon pour ce monde virtuel.

16 commentaires:

gromike a dit…

tres interessant

Anonyme a dit…

et très bien écrit... :)

Karro Lean a dit…

très belle analyse... :)

Myster Welles a dit…

Je fais un tir groupé: merci à vous trois pour vos commentaires :)
bonne continuation sur SL ( avec ou sans voix...)
Myster

Pierre-Olivier a dit…

C'est effectivement une bonne analyse, qui me laisse penser que SL (et les mondes virtuels généralistes) ne sont pas fait pour évoluer vers ce que tu recherches (dans cette note, bien sûr :-)).

Le business devrait s'en emparer plus largement dans les mois qui viennent (même si c'est encore balbutiant et maladroit) tout comme les créateurs privés (je veux dire anonymes). D'autres mondes, plus spécialisés (monde dédié aux rencontres, par exemple...) vont donc émerger, avec une cible plus précise (Barbie Girls pour les jeunes filles, par exemple).

La clé de tout cela serait donc notre capacité à passer notre avatar d'un monde à un autre avec une certaine transparence ?!?

Ta note (très bien écrite) va dans ce sens, laissant des "améliorations" comme la voix pour des applications autres que les fonctions sociales. Ceci expliquant la forme de déception que tu évoques...

Hum... Un peu dur la prospective dès le lundi :-)

Loulou a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Loulou a dit…

bonsoir myster
j attendais avec hate de te lire et encore une fois je n ai pas ete decue. Ajouter la voix sur sl est pour moi une perte de ce qui fait l essence de ce monde: sl nous permet de donner ce que l on est pret a donner et donc nous offre une liberte immense.la voix pour moi, est comme les yeux,ie une fenetre sur notre ame. D une certaine facon elle nous revele tels que nous sommes. Que deviennent la poesie et l imaginaire si Mon acolyte de balancoire m entend eternuer le jour ou j ai un gros rhume?
la voix sur sl tu l auras compris tres peu pour moi!!!
il va falloir se battre pour garder un lieu de reves et d imaginaire?
xxxxLoulou

Myster Welles a dit…

Merci Pierre-Olivier pour ton commenaire et les infos concernant les nouveaux mondes virtuels comme Babies girls. Cela me fait penser que pour les générations suivantes, être et vivre aussi dans un monde virtuel sera "une seconde nature".

- La clé de tout cela serait donc notre capacité à passer notre avatar d'un monde à un autre avec une certaine transparence ?!?

Oui, on peut imaginer cela.Y'aura-til des douanes? ou l'accès sera libre? :)

Myster Welles a dit…

Merci chère Loulou pour ton gentil commentaire...

- j attendais avec hate de te lire et encore une fois je n ai pas ete decue.

gentille Loulou va!

- Que deviennent la poesie et l imaginaire si Mon acolyte de balancoire m entend eternuer le jour ou j ai un gros rhume?

rires. c'est vrai. ça gâche un peu le tableau...

- la voix sur sl tu l auras compris tres peu pour moi!!!

Cela veut dire que je n'aurai jamais la chance de voir ton âme? :)
triste...
Loulou, ne sois pas si radicale. Imagine un peu...dans un futur proche... un super morphing de la voix qui te permettra...d'avoir une voix de femme fatale quand tu le souhaites... ou bien une voix ridiculement aigue pour faire rire ton partenaire de balançoire...cela ne te tente toujours pas?
Je te rassure, même si tu restes muette à vie, je serai content de faire de la balançoire avec toi...
bizz
Myster

Anonyme a dit…

I'm so sad...
so afraid ...
why thing has to change ...
we'll loose something, for sure...

I don't want to talk, I don't want to get a second life similar to the first one ! it was not the point ! SL first version ! without voice ! Give it us back ! please !

Myster help us : only two choices ! stop the SL improvment or get a right morphing voice system to do the same as body/sex/skills : choose what you want to be :-)
that was so great ...

I can't come back for the moment, it's too hard... it became another virtual world...
I just read you to keep in touch.

Thanks a lot and take care.

Sand.

Myster Welles a dit…

Hi Sand!
it's a real pleasure to have some news about you!
Still funny and deep!

I'm sure one day we'll find some right morphing voice system made by some genius. Its a necessity: if we don't find it, we wil have some robot's voice. Its not so sexy...

If you' re not here for the moment, don't worry...
to read and keep in touch it's a kind of bond with this world...

Take car you too!
Sincerly
Myster

Suraya Xeno a dit…

Comme tu le dis si bien, la voix sur SL, c'est un pas qui nous éloigne de l'imaginaire et nous ramène dans la RL. SL n'a d'intérêt pour moi que pour le rêve, le fantasme, l'imaginaire, la fantaisie.
Est-ce dans l'ADN de l'homme de pourrir tout ce qui l'entoure en espérant toujours bien faire ?

La voix sur SL, hors de question en ce qui me concerne. Gardons nos mystères et nos fantasmes: ce sont les plus belles choses de la vie.

Myster Welles a dit…

Bonjour Suraya,
excuse-moi pour cette réponse tardive.

-Est-ce dans l'ADN de l'homme de pourrir tout ce qui l'entoure en espérant toujours bien faire ?

Je ne le pense pas. Nous avons généralement tendance à oublier les choses extraordinaires qui ont été accomplies par les hommes depuis qu'ils existent, et dans tous les domaines...musique, médecine, sciences,architecture, art etc.

Bien entendu, il y aura toujours des personnes qui veulent empêcher le monde de tourner comme il devrait, dans la paix et l'amour.
Mais ce sont une minorité. Et il faut espérer qu'à chaque génération, il y en aura de moins en moins.

Comment améliorer le monde? ( RL ou SL)
Très simple :)
A mon humble avis, il suffit que chacun à son niveau, tente de s'améliorer soi-même...

Se réaliser soi-même a pour conséquence immédiate d'augmenter sa capacité d'amour, de compréhension et de tolérance.
Et ce qui s'améliore à un niveau individuel se diffuse et se transmet, même à notre insu , sur les autres...et donc sur le reste du monde...

Bonne continuation sur SL,
Myster

Anonyme a dit…

je viens de trouver ce blog (il n'est jamais trop tard) Je fais partie de ceux (nombreux, j'en suis sur) qui utilisent un avatar féminin alors que je suis un homme.
Pourquoi ? c'était peut-etre plus intéressant.
En fait j'ai plusieurs avatars et j'en utilise plus une que les autres (que ce soit av masculin ou féminin)
L'arrivée de la voix fut pour moi une certaine réticence. mais presque deux ans après, j eme rends compte que je visite des lieux ou les avatars n'utilisent pas. Avec mon avatar masculin, je fuis aussi les discussions par voice, je ne supporte pas, ça fait drole de voir un avatar immobile avec sa petite antenne.
Enfin, on a cru que les avatars sans voix disparaitraient. Mais non, on est toujours là.. de plus avec les différentes nationalités, le mieux est d'utiliser un traducteur plutot que la voix :).. même s'il y a des erreurs de traduction.
Boone journée à tous
BND

Anonyme a dit…

bien belle histoire , j'avoue que sa ma donné une petite larme ,mais que faite vous si la personne derrière son écrans et muet(e) , allez vous la harcelé comme la plupart font , ou alors faire de la diflamation jusqu'a qu'elle craque et se sucide?
et pis tu dit que tu vois le petit point blanc , mais cela ne veut pas forcément dire que cette personne a la voice!

Myster Welles a dit…

Cher anonyme,

tout "monde" ne peut fonctionner que dans le respect de la différence. SL n'échappe pas à cela. Si certains font le choix d'être muets, et bien nous devons le tolérer et apprendre de cette différence...
Le harcèlement, la menace, la diffamation sont des comportements archaïques et haineux. Ils peuvent être dénoncés, même sur SL...