mardi 28 août 2007

Second Life: Swing Swing Story/Ep n°2



Résumé : Loulou et Myster sont amis. Mais à l'occasion d'une une visite à Svarga. Myster s'est lâché et a lancé à Loulou que "son avenir était avec elle sur SL". Il a décidé ensuite de l'emmener à ElvenStone, le pays des Elfes.





Episode 2 : "Comme un rêve"

Attention: Cet article contient des mots qui peuvent éventuellement choquer ou heurter la sensibilité. Si vous avez moins de 18 ans, vous êtes prié de quitter immédiatement ce site.
Merci.



Moi: Tu connais ici?
Loulou : Je ne crois pas…
Moi : Cool...


Pourquoi j'avais dit à Loulou que "mon avenir était avec elle sur SL"? J’espère qu'elle ne l'a pas mal pris. J'avais sans doute été porté par l'excitation du voyage à Svarga. Il est très facile de déraper sur SL. On est loin de sa real life et l'on passe son temps à voyager, à explorer et à découvrir. Tout est fait pour réveiller notre romantisme.


Peut-être que je me prends la tête pour rien. En tant que résidente de SL, Loulou sait bien que le plus souvent, les mots, les pensées et les gestes nous échappent et qu'ils ont moins de poids que dans la real life. En tout cas, ils nous impliquent moins. Est-ce parce que nous jouons un nouveau rôle dans une nouvelle vie ? Est-ce parce que nous sommes virtuels? Ou est-ce parce que nous pouvons disparaître de cette vie au moment où nous le désirons?



Moi : Il y a un manège dans cet endroit…
Loulou : Ah oui ?!!!!!!!

Je ne m'attendais pas à autant de succès juste en disant qu'il y a "un manège ". Cela lui a fait un effet boeuf. Quasi libidinal. Certains mots banals font parfois des effets inattendus dans cet univers.

Loulou : J’y vais la première ! Tu me laisses le trouver d’accord ?
Moi : Ok, faut voler pour le retrouver...
Loulou : ça ne me fait pas peur...

Elle s'est amusée comme une folle.

Loulou : Wouaouh! Il est super !


Loulou : J'adore ça ! ça tourne au bord de la rivière! Dans une feuille! Et en plus, avec le plus beau mythe qu’SL ait porté!
Moi: Merci, ça me touche...

On m'a rarement dit ça dans la real life. D'ailleurs qui oserait dire une chose pareille? Ici, nous risquons plus de choses. Sans doute parce que nous sommes masqués des pieds à la tête. Peut-être aussi parce que nous sommes "un autre nous-même " que nous découvrons en même temps que nous découvrons ce monde.

Loulou : Oups, j’ai un peu la tête qui tourne moi...J’ai même vu une petite balançoire…tu le crois ça? En forme de papillon en plus ! !!Je te la montre...

Depuis un certain temps, Loulou s'était lancée dans la quête des balançoires et cela lui procurait des sensations très fortes. D'ailleurs, c'est ce qui lui provoquait le plus de sensations sur Second Life, avec les matelas pneumatiques.

Loulou :Wouah…ça me fait vraiment quelque chose! En plus c'est ma première balançoire partagée depuis le début de ma quête, je fais un voeu...

Loulou: Avoue, tu la connaissais cette balançoire?
Moi: Pas du tout. C'est une coincidence troublante. Tu sais ce que je crois? C'est mon inconscient qui m'a guidé ici. Il a tout orchestré à mon insu, pour que nous puissions être assis tous les deux sur une balançoire. Comme dans un rêve, un rêve à deux.

Ce n'est pas la première fois que j'avais remarqué ce type de coïncidences sur Second Life . Comme si notre inconscient, dans un monde "immatériel," avait plus de possibilités pour s'exprimer et matérialiser nos désirs les plus profonds.


Nous sommes restés un long moment sans nous parler, juste à nous balancer.

Loulou: Tu as vu toutes ces étoiles ? Il n’y a aucun nuage.
Moi: Tu veux bouger ?
Loulou : Oui, allons faire un tour...

Près de nous il y avait une fleur géante sur laquelle on pouvait se reposer.

Moi: Vas-y ! Essaye !


Moi: Sexy en plus!
Loulou: Toujours...
Moi: J’aime bien ta jambe qui se lève...
Loulou : J’ai toujours été très gracieuse! Et puis ma jupe est courte, je te l’accorde...
Moi: Ta jupe? ça fait une heure que tu n’as plus de jupe ! Pas grave.

C'est le genre de bug qui ne me dérange pas.

Loulou: Hi!hi!hi! ( c'est le son du rire de Loulou) Tu prends pas de risques toi avec ta combinaison intégrale...

Vrai. Depuis mes débuts sur SL, je portais une combinaison des pieds à la tête. Ici, il vaut mieux sortir protégé.

Loulou: On essaye un tour de carrosse avec les petits anges ?


Loulou: On est un peu serrés. ça doit être prévu pour des gens de petite taille, des elfes peut-être...



Elle: C'est la nuit noire, c'est agréable.
Moi: Désolé, moi je suis en mode "lever de soleil"!
Elle: Merci de casser l'ambiance! Hi!hi!hi!

Pourquoi je lui ai dit ça? C' est un vrai tue l’amour que de révéler à l'autre qu'on vit dans une ambiance visuelle qui n'est pas la sienne.

Moi: Je vais me caler sur ton heure.


Moi: Ah oui, c'est mieux. Plus intime.
Loulou: C'est très agréable ce petit tour en carrosse.
Moi: Je peux te prendre la main?
Loulou: Oui, mais dépêche-toi avant qu'il ne se transforme en citrouille...
Moi: Le seul problème c'est que je n'ai pas le script...

Mais qu'est-ce que je fous! Pourquoi je me saborde comme ça? En tout cas, si je voulais casser l'ambiance, je ne pouvais pas faire mieux.


Moi: Faudra vraiment que je me le procure, le script...

Arrête de parler de tes problèmes informatiques ! Elle s'en fiche!


Loulou: T'inquiète pas. Tu es tellement près de moi que j'ai l'impression de sentir ta main sur mon genou.

Bien rattrappé. In extremis. C'est l'imaginaire qui compte, pas la réalité.



Moi: ça te fait quoi de sentir ma main?
Loulou: C'est chaud et envoûtant.
Moi: J'aime caresser tes jambes...
Loulou: J'en ai la chair de poule...
Moi: Je sens. Tu es douce...
Loulou: Tes gants sont doux...

J'avais oublié que j'avais des gants. Je me suis senti coupable tout à coup.

Moi: Mais...euh tu sens la chaleur de mes mains non?
Loulou: Oui, ils sont très agréables, une seconde peau.



Moi: Je peux te caresser la cuisse?
Loulou: Tout doucement alors...

Malgré tous mes principes, je me laisse porter par la situation sans avoir envie d'y résister. Quelle est la valeur d'une caresse virtuelle? Est-ce une caresse réelle ou imaginaire?


Moi: J'ai envie de te caresser plus haut, je peux?
Loulou: Ne serait-ce pas un peu bousculé tout ça?

Je me suis senti très bête. Les hommes sont trop pressés.

Loulou: On a le temps je pense. Tu m'as déjà donné un lot d'émotions ce soir...j'ai envie de profiter de chacunes...,
Moi : Excuse-moi, je me suis laissé prendre par l'ambiance, et ma main aussi, je ne voulais pas te bousculer...
Loulou: Pas de problème...

Moi: C'est bien d'être là...
Loulou: Oui j'apprécie vraiment. Tu peux laisser ta main sur ma jambe tu sais.
Moi: Même avec mes gants?
Loulou: Même avec tes gants...
Moi: Je la remets tout de suite...

La nuit, dans ma RL, j'ai fait de très beaux rêves.


Consultez les derniers messages...

4 commentaires:

Riona a dit…

C'est... beau, envoutant, magique, ça me rappelle les moments passer avec mon amour SL. Je vient rarement chez toi mais a chaque fois que je pénetre ton monde et a celui de Loulou je suis emportée par un doux sentiment qui réchauffe mon coeur et mon âme.

Continués a nous faire revés et Myster... quand une femme te demande d'y aller plus doucement sans l'air de le dire... insiste un tout petit peu mais sans les gants :) .

Riona.

Myster Welles a dit…

Merci Riona, ton commentaire me touche beaucoup. Je commence à peine cette fiction et je ne sais absolument pas ce que les lecteurs en pensent...
Si cela te fait rêver, t'émeut ou te fait sourire alors mon objectif est atteint...

- quand une femme te demande d'y aller plus doucement sans l'air de le dire... insiste un tout petit peu mais sans les gants :)

Haha! Merci...c'est sûrement un conseil avisé...mais ce personnage est un peu maladroit, il ne sait pas super y faire...Il apprend en quelque sorte l'amour virtuel...en tout cas, tu as raison, c'est sûrement mieux sans les gants...:)

Shepherd a dit…

Hello Myster... merci pour ces textes et ces images, je viens réguliérement par ici pour voir ce qu'il y a de nouveau ;-)

... et je me demandais quand la sensualité au premier degré (il y en avait déjà dans les écrits précédents, malgré tes dénégations ^^) allait faire son irruption.

ça paraît incontournable sur SL. A cause des beaux avatars ? Des beaux paysages ? De l'intimité virtuelle ?

En attendant avec impatience la suite...

Myster Welles a dit…

Bonjour Sheperd, merci pour ton message qui m'a fait réfléchir.
Est-ce que la sensualité est incontournable sur SL? A quoi est-elle dûe?

Ce sont des questions importantes. A ce jour j'aurais envie de dire que la sensualité pour ne pas dire la sexualité est présente dans cet univers tout simplement parce que c'est un univers fait d'êtres humains.
Par ailleurs il y a l'attrait de la nouveauté. SL permet d'avoir , si l'on le souhaite un nouveau type d'expériences sexuelles. Comme les corps sont à distance, ( tout en étant présents visuellement) sans doute que cette sexualité engage moins, en tout cas, elle engage différemment. Il est difficile de classer la sexualité virtuelle dans une catégorie connue. Je n'y parviens pas pour le moment. Est-ce du fantasme tout court? Un mélange de fantasme et de réalité?

Enfin, il y a l'aspect jeu de rôle: un avatar qui a une relation sexuelle est-ce que c'est un "autre moi" qui agit? Est-ce un fantasme partagé à deux? Quelle valeur cela a t-il dans le réel si c'est uniquement du fantasme?

Enfin, oui, la beauté est très présente , que ce soient les avatars, ou les paysages. Elle stimule la sexualité, le romantisme, ou la sensualité. Comme d'ailleurs aussi le voyage, la découverte...

Sans doute aussi , il y a sur SL un forme d'érotisme dû à l'aspect "bal masqué" et à l'anonymat.
Comme tu le vois ta question en suscite d'autres chez moi et j'ai plus de questions que de réponses sur ce sujet...
Jusqu'à la prochaine réflexion...
A bientôt,
Myster